C’est un des restaurant les plus insolites de Paris. “Dans le noir” vous propose de vivre une expérience sensorielle unique : dîner dans le noir en couple ou entre amis... Sachez que je n’étais pas du tout préparée à y aller !

Comment je suis arrivée dans le noir…

Une amie de passage à Paris voulait tester un resto insolite pour qu’on passe une soirée rigolote! Il était 16H, elle réserve pour le soir-même et m’annonce que nous allons manger dans le noir! Je n’étais pas très emballée, je redoutais d’être un peu claustrophobe. Le soir nous arrivons rue de Quincampoix – on nous propose plusieurs formules (entrée+plat, plat+dessert, ou gastronomique) et on nous demande si on a des allergies alimentaires. Car le but du jeu, c’est de deviner ce que l’on a dans l’assiette. En effet on ne connaît pas l’intitulé des plats, on va nous servir un menu 100% surprise !

Black or Black ?

Pour jouer le jeu jusqu’au bout on choisit la formule gastro. Ensuite notre guide “non-voyante” nous demande à chacun notre prénom et nous fait rentrer à 6 ou 8 en file indienne, dans la salle noire, en nous tenant l’épaule. Dès que l’on franchit les différents rideaux opaques, on se retrouve dans un noir, un noir où l’on en perd l’équilibre… C’est un noir où il n’y a même pas une petite lueur au fond de la pièce, on ne voit rien du tout! Ça fait un peu peur, on n’est pas très à l’aise tout de suite. On essaie d’ouvrir un maximum les yeux pour essayer de discerner quelque chose mais non rien, on se sent super désorienté.

dans-le-noir_128957426464714600
Le repas dans le noir

La guide nous fait nous asseoir, on ne sait même pas si c’est une grande salle, on ne sait même pas où l’on est dans la salle… Elle nous rassure en nous disant de dire son nom si on a besoin d’elle. Elle, elle connait déjà tous les prénoms de toutes les personnes qu’elle a placé et elle les reconnait au simple son de leur voix. A un moment je l’appelle pour avoir de l’eau, je dis juste son prénom et elle répond “Voilà pour vous Florence, de l’eau”. J’étais scotchée!
Petit à petit on se détend, je papote avec mon amie (j’ai remarqué qu’on parlait en se rapprochant beaucoup plus de l’autre c’est bizarre). Les plats arrivent, on commence à manger, ce qui n’est pas forcément facile quand on ne connait pas les textures et quand on ne sait pas où se trouvent les aliments dans l’assiette! Donc avec la fourchette et le couteau on fouille, et quand on tombe sur quelque chose c’est dingue dans la bouche la sensation que cela nous fait. On sent 100 000 saveurs, beaucoup plus que d’habitude, on essaie de s’imaginer ce que ça peut être! Je dois  souligner que tout était délicieux. C’est un resto insolite, on y va pour s’amuser mais c’est aussi un resto gastro avec une super cuisine! On s’amuse c’est vrai beaucoup pendant ce repas, avec nos gaffes, nos verres d’eau à remplir en faisant attention de pas déborder, nos mains dans l’assiette pour trouver les derniers fruits…

Après le repas

Le plus bluffant c’est quand on sort, ils nous montrent des photos des assiettes que l’on nous a servies et là je dois dire que moi les morceaux que je voyais de forme “carrée” ne l’était pas; les aliments n’étaient pas ceux que je croyais… Vraiment bizarre de découvrir le visuel après. Attention quand on ressort ils nous disent bien d’ouvrir les yeux lentement car on est très étourdi après pendant au moins 10 minutes car on vient de passer plus d’une heure dans un noir véritablement noir profond, comme si on était aveugle et cela fait tourner la tête en ressortant.

Pour conclure

J’ai adoré cette expérience et surtout je conseille d’y aller avec un ou des proches, amis ou même chéri, car il faut bien connaître les gens pour se détendre et profiter au maximum de l’expérience. Après c’est que du bon temps, bonne cuisine, bonne soirée bien drôle !

Dans le noir
51, rue Quincampoix
75004 PARIS
http://paris.danslenoir.com/

9 COMMENTAIRES

  1. Je n’ai jamais compris cet engouement à vivre le handicap visuel le temps d’un dîner. Ayant des aveugles dans mon entourage, aucun ne comprend non plus.
    A l’inverse les non voyants rêvent de cartes de menu en braille.
    Pour info, un aveugle a besoin qu’on lui indique où se trouve les aliments, question de dignité. On utilise l’assiette comme une horloge. la tomate est à 3 heures.
    :)

    • Je pense pas qu’il faille le prendre comme le désir de vivre un handicap le temps d’un repas, mais plutôt comme le désir de vir les autres sens (notamment le gout, l’odorat) s’exacerber.
      Pas un instant ça me donne l’impression de faire « comme si » j’étais aveugle. Je suis malvoyante et ça me suffit amplement :p

  2. J’ai fait ça mais a Bruxelles, et c’etait en effet une super experience que je recommande. Point notable pour moi, le volume sonore des convives montait avec les minutes qui passaient :) On perd tous nos repères le temps d’un repas!

  3. Je suis allé il y a déjà 1 ou 2 ans et j’avais ADORE!! J’avais reconnu quelques aliments mais laissé tomber les couverts pour mes doigts plus pratique :)
    C’était vraiment étrange. J’avais l’impression que mon ouïe était aussi plus développée.
    S’était vraiment une super expérience! A renouveler.

  4. J’ai testé aussi entre amis et heureusement pour moi je me suis retrouvée confinée dans un coin le long d’un mur avec donc aucun risque d’être frolée çà m’a permis de me détendre et d apprécier totalement la soirée!
    Petite anecdote sur la question des allergies alimentaires: toute notre tablée n’a déclaré ne souffrir d’aucune allergie sauf que nous n avions pas prévu de manger une fleur!Résultat: mon frère a éternué toute la soirée :)

  5. J’ai testé il y a plusieurs années, et si j’avais trouvé l’expérience intéressante, j’avais été déçue par la nourriture qui était vraiment mauvaise :/ Ils se sont peut-être améliorés depuis mais à l’époque, pouah ! C’était dommage je trouve !

LAISSER UN COMMENTAIRE